Tourisme. Innovations. Littérature. Digital.

L’Afrique est régulièrement appréhendée comme un nouvel eldorado en termes de consommation dans les décennies à venir. L’émergence d’un relais de croissance à fort potentiel au moment ou la croissance s’essouffle ou stagne sur le Vieux continent par exemple.

Ainsi, si les projections tiennent, l’Afrique aura plus de 1,1 milliard de consommateurs d’ici 2020, plus que les populations d’Europe et d’Amérique du Nord réunies. Et les revenus augmentent. En 2020, l’Afrique aura deux fois plus de consommateurs aisés que le Royaume-Uni.

Ci-dessous les résultats de plusieurs enquêtes menées par le cabinet de consulting BCG. Les opportunités et les défis plusieurs pays africain ont été explorés.

A lire impérativement si vous nourrissez des ambitions commerciales et industrielles sur le continent africain.

Leurs recherches montrent que les consommateurs africains sont très optimistes et désireux de dépenser. Une large gamme de produits et de services ont déjà trouvé des acheteurs enthousiastes. Et certains produits-comme les téléphones mobiles sont une plus grande priorité que la nourriture dans certaines régions.

africa new market 2016Parmi les faits saillants, il faut retenir que les zones rurales et l’Ethiopie sont deux marchés émergents à fort potentiel de croissance. 75% des consommateurs africains ayant accès à Internet sont en ligne via leurs téléphones mobiles; en conséquence, la croissance du marché des services financiers mobiles pourrait exploser, en particulier étant donné que les consommateurs manquent d’accès aux services bancaires traditionnels.

Pour les entreprises multinationales (EMN) dans l’espoir de capitaliser sur le marché croissant des consommateurs du continent, l’un des plus grands défis est de trouver des réponses aux questions cruciales suivantes:

Quels sont les niveaux de revenu qui influent le plus sur la consommation?
D’où vient la demande qui alimente la croissance ?
Quels sont les produits et les marques commandés en priorité ?
Où les acheteurs achètent des articles spécifiques, et quel est l’état du commerce électronique?
Comment les préférences et les comportements des consommateurs diffèrent dans les différents pays?
Quels sont les marchés émergents sont à surveiller?

Le résultat est une base de données quantitative détaillée qui prend en charge la théorie des nouvelles classes non pas par consommateur, mais plutôt à travers le continent. Les pays, les marchés et les consommateurs africains ont différents goûts tout comme les préférences et les comportements. La compréhension de ces différences est essentiel en essayant de faire des percées.

Résultats qui ont fait l’objet de différentes synthèses thématiques et ainsi être appréhendés comme des outils par les entreprises dans le développent des stratégies idoines en Afrique. Nous avons divisé nos résultats en quatre sections:

« Pulse Consumer Check »: Un aperçu des résultats de l’enquête sur les comportements d’achat, les marques, et les influenceurs d’achat

« Le consommateur Connected africain »: l’accès à Internet mobile, de nouvelles opportunités d’affaires, et la croissance du marché des services financiers mobiles

« Market Watch « : L’indice du marché Attractivité et une plongée profonde dans les marchés émergents de l’Afrique rurale et de l’Ethiopie

« Channel Insights » « : Où les Africains font leurs achats pour des produits spécifiques, et comment pénétrer débouchés commerciaux traditionnels

Pour lire l’étude en détails : African Consumer Sentiment 2016: The Promise of New Markets

L’Intelligence Artificielle a progressé de façon spectaculaire en obtenant des résultats qui ont fair parlé d’eux au cours des dix dernières années. L’Intelligence Artificielle par ses implications à venir qui vont révolutionner nos vies, personnelles et professionnelles, fascine comme elle inquiète.

Pourtant, le recours croissant de l’Intelligence Artificielle dans le monde du travail, pour l’entreprise, semble inexorable.

Comment l’utiliser, l’appréhender au sein d’une entreprise, en faire un avantage concurrentiel ?

Telles sont des réflexions livrées par un des plus grands analystes et experts ci-dessous. Interview traduite d’une publication en anglais issue du blog BCG Perspectives.

L’intelligence artificielle a obtenu des victoires éclatantes au cours des dernières années. Tout d’abord, Deep Blue d’IBM a battu le champion d’échecs Garry Kasparov. Watson a battu deux des plus grands champions de Jeopardy. Et plus récemment, un programme informatique sophistiqué appelé AlphaGo a battu au Go champion du monde en titre à Séoul.

Poussé par les grandes données, analyses complexes, et la programmation de plus en plus sophistiqués, L’Intelligence Artificielle surprend même les observateurs de l’industrie avec ses avancées rapides.

Ces technologies peuvent être appliquées aux entreprises et en quoi confèrent-elles un avantage concurrentiel?

Irving Wladawsky-Berger est particulièrement bien placé pour répondre à cette question. Il a passé 37 ans chez IBM, où il a été en charge d’identifier les technologies émergentes et la surveillance des développements qui pourraient avoir une incidence sur l’avenir de l’industrie des TI. Depuis sa retraite, il agit à titre de conseiller stratégique pour les clients de premier ordre, enseigne en tant que professeur invité à la Sloan School of Management du MIT, écrit un blog hebdomadaire, et contribue régulièrement au CIO Journal du Wall Street Journal.

Ci-dessous extraits d’une conversation entre Wladawsky-Berger et Martin Reeves, associé principal BCG et le leader du BCG Institut Henderson de l’entreprise.

A Conversation with Technology Strategist Irving Wladawsky-BergerQuelles sont les limites de ce qui est actuellement possible? Qu’est-ce que nous ne pouvons pas faire encore avec l’intelligence artificielle?

Tout au long de l’histoire de l’informatique, l’informatique a toujours été très bon à résoudre un problème quand il est relativement bien défini.

La question intéressante est, à quel moment pouvons-nous commencer à regarder nos machines intelligentes pour inventer leurs propres jeux, à inventer leurs propres problèmes? Ou, comme vous l’avez écrit dans vos articles, de développer leur propre stratégie au lieu d’être de superbes outils pour nous aider à résoudre une stratégie humaine.

Que faudrait-il faire pour convertir les derniers avantages de l’intelligence artificielle en avantage concurrentiel?

Ce qui est le plus important est de prendre la technologie et d’en faire une application très utile, où la technologie serait l’équivalent des cables qui la font fonctionner.

Laissez moi donner un exemple. A mon avis, la  »killer application » pour l’Internet a été cette notion de self-service pour le client. Avant Internet, si vous vouliez acheter une voiture et vous ne saviez pas quelle voiture acheter, il fallait obtenir des brochures, visiter différents concessionnaires automobiles, et obtenir beaucoup d’informations.

Une fois que l’Internet est apparu, vous pouviez faire toutes les recherches vous-même. Au moment d’aller chercher la voiture, vous en saviez autant que le concessionnaire voire ouvent plus. Je pense que ce qui fait la valeur d’entreprise c’est quand la technologie utilisée se traduit en quelque chose que les gens apprécient vraiment tout en ignorant cette technologie.

Sur quelles applications tueuses de l’intelligence artificielle pariez-vous qui vont changer la donne pour nous?

Un certain nombre d’entre elles sont déjà là. Par exemple, la recherche sophistiquée qui substitue progressivement la recherche contextuelle à l’analyse textuelle. Nous sommes tellement habitués à chercher, nous ne pensons pas comme une application AI.

C’est une application très simple, mais comme d’habitude avec des ordinateurs, quand vous comprenez pas comment l’application fonctionne, cela semble presque toujours trivial. Au contraire, quand vous ne saisissez pas le fonctionnement, vous l’associez à de la magie.

La navigation est une application très sophistiquée en soi qui obtient certains résultats parmi un nuage de possibilités obtenus avec toutes sortes d’algorithmes intéressants. Je pense que nous allons continuer à faire de plus en plus en plus de progrès. Chaque étape vous donne l’impression d’une progression graduelle mais, en fait, quand vous regardez en arrière, la somme totale de ces étapes supplémentaires est un résultat phénoménal.

Imaginons qu’un je sois un PDG qui veut éviter de se lancer trop tôt sur le marché de l’AI, mais ne veut pas manquer le bateau, comment dois-je concentrer mes efforts? Que devrait faire mon entreprise?

Je conseille toujours de passer du temps avec les gens les plus intelligents que vous connaissez, parce que les connaissances et les idées sont absorbés par osmose. Vous parlez aux gens et vous obtenez des idées. Ceci dit, ils ne sauront pas quelles idées ils vous ont donné seront applicables à votre entreprise. Mais vous, vous savez, et vous êtes celui qui reliera ce qu’ils disent à un problème dans votre entreprise que vous ne pouviez pas résoudre avant et que maintenant vous pourriez être en mesure de surmonter. Je recommande aussi aux entreprises d’expérimenter en permanence sur leur marché.

La Direction générale des entreprises (DGE) a conduit une étude pour dresser le portrait robot des entreprises touristiques qui innovent dans notre pays. Voici les principales conclusions issues de ce  rapport très détaillé résumé par le cabinet MKG.

L’innovation et le tourisme en France

Les entreprises innovant dans le tourisme sont majoritairement jeunes : plus de 60% d’entre elles ont moins de 5 ans, et les trois quarts ont moins de 10 ans. L’innovation dans le tourisme est donc génératrice de nouveaux emplois et de nouvelles entreprises. Ces entreprises de création récente peuvent toutefois nécessiter un certain soutien pour croître et perdurer.

Par ailleurs, la moitié des entreprises de l’échantillon n’emploient aucun salarié et les trois quarts comptent moins de 5 salariés.

Ce profil de structures de petite taille correspond aux entreprises présentes dans les incubateurs, mais également à celles du secteur touristique, très atomisé et dominé par les TPE et PME. Ce type d’entreprises n’a pas toujours les ressources financières suffisantes, ni le temps opérationnel pour innover et investir davantage, et doit à cet égard bénéficier d’une attention particulière. Par ailleurs, les petites structures présentent un potentiel de croissance important, leur permettant également de grossir en taille, si elles sont stimulées et encouragées par des dispositifs incitatifs.

Les entreprises innovantes s’adressent essentiellement aux opérateurs touristiques (68% d’entre elles) mais aussi pour plus de la moitié à l’usager final (58%), notamment l’innovation est développée au sein d’une entreprise dont l’activité est caractéristique du tourisme.

Les parties prenantes des entreprises innovantes recouvrent globalement tous les secteurs. L’hébergement et les sites touristiques sont en tête, concernés par plus de 30% des entreprises innovantes.

Géographie de l’innovation

tourisme innovations et perspectivesLes entreprises innovantes sont inégalement réparties sur le territoire, reflétant les équilibres conjugués de la démographie, de l’attractivité des « métropoles créatives », et de l’implantation historique du tourisme et de ses composantes dans le tissu économique local. Les départements les plus peuplés et les plus touristiques sont logiquement les plus créatifs, grâce à un tissu économique plus dense et la présence de grandes agglomérations

La carte française des entreprises innovant dans le tourisme forme globalement une synthèse entre la France créative et la France touristique. Logiquement, Paris, première destination touristique mondiale et plus grande agglomération de France, concentre plus du tiers des entreprises de l’échantillon, et l’Ile-de-France dans son ensemble accueille la moitié des entreprises innovant dans le tourisme.

Les entreprises innovantes sont ensuite concentrées dans les départements accueillant une métropole centre de l’économie créative et/ou fortement touristiques : le Rhône, avec la métropole lyonnaise, concentre 6% des entreprises, suivi par les Bouches-du-Rhône (Marseille-Aix-en-Provence), les Alpes-Maritimes (Nice, Cannes et la Côte d’Azur), la Loire Atlantique (Nantes), l’Hérault (Montpellier), le Nord (Lille) et la Gironde (Bordeaux). La Bretagne et la Normandie apparaissent également comme des territoires dynamiques en termes d’innovation.

Le croisement des cartes de la France créative et de la répartition de la population française révèle logiquement une corrélation forte entre densité de population et départements les plus innovants. Les plus fortes concentrations d’entreprises innovantes se situent dans les départements à forte densité de population, accueillant notamment plus de 2% des habitants grâce à de grandes agglomérations, avec en premier lieu l’Ile-de-France et le Grand Lyon.

L’Ile-de-France et Rhône-Alpes apparaissent ainsi comme des régions leaders en termes d’innovation, au global et dans le tourisme. PACA et Pays de la Loire sont particulièrement dynamiques en matière touristique, comparé à leur capacité d’innovation globale qui reste toutefois dans la moyenne haute des régions françaises.

L’écosystème de l’innovation

Au global, sur les 250 écosystèmes analysés en France, 80 accueillaient au moins une entreprise développant une innovation appliquée au secteur du tourisme. Même s’ils sont nombreux, ces écosystèmes affichent cependant une faible prévalence des acteurs du tourisme, qui représentent souvent moins de 5% des sociétés incubées après filtrage des entreprises actives dans le tourisme. Un incubateur d’envergure, le Welcome City Lab à Paris, porté par des acteurs publics et privés, est spécialisé dans le tourisme, et accueille chaque année, depuis deux ans, des promotions de 20 à 30 entreprises.

Secteurs ciblés par l’innovation

Les équipements et les loisirs sont les secteurs les plus ciblés par l’innovation, avec la création de nouvelles offres d’activités, ou d’aides à la visite dans les équipements, notamment culturels. ce qui relève du transport et des voyages ainsi que le domaine de l’hébergement représentent chacun près d’un tiers des innovations, s’expliquant en partie dans ces deux secteurs par la croissance de modes de consommation collaboratifs (covoiturage, échange d’hébergement, hébergement entre particuliers). La restauration apparaît en revanche comme plutôt moins concernée par les innovations développées.

Profil des innovations

Le profil des innovations développées montre une très nette prédominance des innovations de type marketing et de services dans le tourisme.La domination des innovations marketing révèle que la majorité des innovations correspondent à une nouvelle mise en marché d’une offre ou d’un service souvent préexistant.

Les innovations sociales et de tourisme durable ont une présence significative mais restent minoritaires : en dépit des nouvelles formes de voyages responsables, développées notamment par les agences de voyages, ainsi que l’introduction d’équipements écologiques dans l’hébergement et la restauration, il reste encore une forte marge de potentiel à développer.

Les innovations de produits concernent principalement des équipements de voyage pour les touristes (tels que la housse de valise avec logiciel Bibelib permettant d’en assurer la traçabilité) ou bien des infrastructures d’hébergement.

Les applications représentent plus d’un quart des innovations, révélant l’adaptation du tourisme aux nouveaux comportements des clients.

Le rapport disponible dans son intégralité : Innovations dans le tourisme, les perspectives

L’Afrique et le Digital. Un couple qui séduit de très nombreux entrepreneurs internationaux. D’autant que le continent africain avec ses jeunes générations nées avec le numérique font preuve d’un incroyable dynamisme en termes de créations d’entreprises et d’innovation, notamment sociales dans le but de faire de l’Internet un outil utile pour le plus grand nombre.

C’est dans ce contexte porteur que se déroule le Sommet Africain de l’Internet (AIS), conférence régionale sur l’Internet et ses développements.

Africa Internet Summit 2016 logoC’est l’événement phare qui regroupe les organisations s’occupant de la coordination de l’Internet, aussi connues comme les Af *, telles que AFRINIC, AfTLD, AfNOG, etc.

Les opérateurs satellites, télécoms et GSM ainsi que les gouvernements et les régulateurs sont présents. Sont aussi présents les acteurs travaillant sur les réseaux éducation et recherche, les IXPs, les linguistes pour la partie langues africaines et développement de contenus, les registrars et les acteurs des noms de domaines génériques, les contributeurs internationaux tels ICANN, ISOC, les RIRs et les IXPs et bien d’autres.

Le concept de l’AIS a été lancé en Gambie en 2012 et la première édition a eu lieu en Zambie, en juin 2013 et la deuxième en juin 2014 à Djibouti. L’AIS constitue l’événement le plus important combinant conférences, formations et réseautage sur le sujet du développement de l’Internet dans la région africaine.

Ce sommet annuel fait rencontrer les experts africains et internationaux du secteur des nouvelles technologies des informations et communications (NTIC) ainsi que les utilisateurs des services Internet.

Au programme des présentations, des discussions et des débats autour des dernières innovations en matière de technologie et services du protocole Internet (IP), sur lesquels reposent des industries émergentes telles que la télévision sur IP (IPTV) et le haut débit mobile.

Cette année le Sommet Africain de l’Internet se tiendra au Gaborone International Convention Centre au Gaborone, Botswana, du 29 mai au 10 juin 2016.

Le programme de l’AIS’16 se tient en deux parties : des ateliers de formation et des séances plénières. Chaque année, le comité d’évaluation du programme recherche des contributeurs qui :

  • Participent aux sessions techniques comme présentateurs
  • Organisent des tables rondes sur des sujets pertinents
  • Donnent des formations techniques

La République du Botswana a une frontière avec l’Afrique du Sud au sud et au sud-est, avec la Namibie à l’ouest et au nord, le Zimbabwe au nord et la Zambie au nord.

Botswana est plat, avec 70 pour cent de sa superficie recouverte par le désert du Kalahari.

Pour les informations pratiques et les inscriptions : Sommet Africain de l’Internet

La désindustrialisation qui touche la France comme l’ensemble des économies développées, est une tendance lourde et qui semble inexorable. Ainsi, l’industrie a perdu 36 % de ses effectifs entre 1980 et 2007, soit 1,9 million d’emplois ou encore 71 000 par an. Le poids de l’industrie dans le PIB en valeur est passé de 24 % à 14 % entre 1980 et 2007. Et depuis la crise de 2008, cette tendance s’est accentuée. (source Les Cahiers de la DG Trésor – n° 2010-01 – Juin 2010)

Pourtant, un pays sans industrie  est un pays qui s’affaiblit en termes de puissance économique sur la scène internationale, d’autant plus dans un contexte de compétition inter-nations très exacerbé.

C’est pourquoi, de nombreux pays, notamment en Europe, comme l’Allemagne ou encore l’Angleterre, ont commencé à lancer des programmes stratégiques afin de relancer leurs industries et surtout créer les conditions pour faire émerger une industrie innovante, créative et compétitives.

La France se mobilise à son tour pour inventer son industrie du futur.

logo_industries2020first_pour_evenementLa Région Auvergne – Rhône-Alpes et l’ARDI organise le 15 juin prochain, avec le soutien de l’Etat et de l’Europe, « Industries2020 First ! » un grand évènement sur l’Industrie du Futur.

C’est une occasion unique de découvrir les dernières évolutions en matière de numérique, de nouveaux modes d’organisation, de management et de formation, mais aussi, des témoignages d’industriels et des démonstrations.

Au programme de cette journée :

  • des interventions de grands groupes industriels comme Siemens et Seb,
  • des témoignages de PME régionales exemplaires,
  • des retours d’expérience et le partage des visions industrielles de 3 régions européennes moteur : Bade-Wurtemberg, Catalogne et Lombardie,
  • des ateliers-échanges et un mini salon pour échanger avec des experts

Laurent Wauquiez, Président du Conseil régional Auvergne – Rhône-Alpes profitera de cette journée pour lancer officiellement le Plan régional pour l’Industrie du Futur.

Qui dit industrie du futur dit logiquement numérique.

L’Espace Numérique Entreprises animera à cette occasion un atelier sur l’usine numérique : Pourquoi et comment accélérer sa transformation.

Deux entreprises viendront témoigner :

  • WEFIT conçoit et fabrique des orthèses personnalisées
    Bastien Villareale, son dirigeant expliquera comment il a mis en place une chaine numérique complète, de la prise d’empreintes à l’impression 3D.
  • TECHNE est spécialisée dans la conception, le négoce, la fabrication et le traitement de surface de joints d’étanchéité.
    Découvrez comment cette entreprise a mis la simulation au service de l’innovation, la qualité des produits et la réduction des temps de développements.

Informations pratiques
Date : 15 juin 2016
Horaires : à partir de 8h45
Lieu : Hôtel de Région à Lyon

Pour vous inscrire et participez : Industries2020 First !

La littérature et les voyages forment un attelage idéal pour débrider, stimuler, défricher notre imagination et l’emmener sur de nouvelles terres et cultiver avec excentricité notre créativité portée par une curiosité libérée.

La Ville de Pessac en Gironde crée La grande évasion, 1er Salon des littératures de voyage de Pessac, du 20 au 22 mai 2016, au Pôle culturel de Camponac, en partenariat avec la librairie 45e Parallèle.

Le thème de cette 1e édition est : Marche et  rêve.

Cette nouvelle manifestation offre un large programme : expositions, tables-rondes, conférences et rencontres d’auteurs et d’illustrateurs, projections de documentaires, spectacles et animations, ateliers, marches thématiques et poétiques, stands de libraires et éditeurs…

À cette occasion, la Ville de Pessac crée le prix des lecteurs Philéas Fogg qui récompense un auteur et un livre sur la thématique du voyage.

salon littératures voyage pessac

Le Salon se tiendra au Pôle culturel de Camponac 21, rue de Camponac Accès : Tram B direction Pessac centre arrêt Camponac médiathèque.

Manifestation gratuite (hors restauration) dans la limite des places disponibles et sur réservation pour certains rendez-vous. Le salon est organisé par la Ville de Pessac en partenariat avec la librairie 45e parallèle et l’université Bordeaux Montaigne. Restauration sur place.

Pour connaître le programme et les auteurs présents : 1er Salon des littératures de voyage de Pessac

VIVA TECHNOLOGY PARIS rassemblera à Paris du 30 juin au 2 juillet 2016 tous les acteurs de la transformation digitale. 5 000 startups auront la possibilité de collaborer avec plusieurs dizaines de milliers de dirigeants, d’investisseurs, d’universitaires et de leaders d’opinion du monde entier et participer à la transformation des grandes entreprises.

Cet événement exceptionnel va consacrer la place de la France dans l’univers de l’innovation et des startups et sera ouvert le dernier jour au public.

Maurice Lévy, Président du Directoire de Publicis Groupe déclare : « Viva Technology Paris sera l’opportunité de créer un événement de portée mondiale réunissant tous les acteurs qui comptent. Cette manifestation sera un formidable atout à la fois pour nos entreprises, l’écosystème digital et le rayonnement de la France. »

Viva Technology Paris est un événement d’envergure exceptionnelle pour créer une multitude d’opportunités de collaboration entre entreprises et startups. Les 30 000 m2 du Hall 1 de Paris Expo seront divisés en 3 espaces majeurs :

1. Hack : Sur 15 000 m2 , Viva Technology Paris offrira le plus grand espace de collaboration éphémère au monde. 20 Labs spécialisés par grands secteurs économiques seront des lieux de rencontre, d’échange et de collaboration entre les entreprises leaders de leur secteur, les 1 000 startups sélectionnées, des investisseurs et des universitaires. Des partenaires pilotes des Labs ont manifesté leur intérêt.

logo viva technology paris juin 2016

2. Imagine : Un espace dédié à plus de 200 conférences dont 24 conférences plénières sur la thématique centrale « Technologie & Entreprise : la nouvelle donne de nos sociétés », animées par des personnalités référentes au niveau mondial, et 180 conférences spécialisées sur l’évolution des grand secteurs économiques autour des startups en pointe dans leur domaine et des entreprises leaders. Nous pensons qu’à l’image du eG8 organisé en 2011, nous pourrons compter sur des intervenants de tout premier plan.

3. Expérience : Particulièrement impressionnant, cet espace sera dédié à la présentation et aux démonstrations de l’apport des nouvelles technologies dans la vie d’aujourd’hui et de demain. À cet effet, 50 entreprises sélectionnées parmi les plus innovantes au monde présenteront leurs dernières innovations, des drones de dernière génération aux derniers objets connectés et plus…

Dès mars 2016, Viva Technology Paris débutera par le lancement de Viva Technology Connect, une plateforme collaborative digitale mondiale qui accueillera en amont de l’événement des dizaines de milliers d’entrepreneurs, de talents, d’investisseurs et d’universitaires pour leur permettre d’échanger, de collaborer, d’investir ou de recruter. Cette initiative unique permettra de sélectionner les meilleures startups et d’initier la collaboration au sein de l’événement.

Les participants pourront s’inscrire dès la mi-janvier sur un site dédié : www.vivatechnologyparis.com

Enfin, pour ouvrir le monde des startups et de l’innovation au plus grand nombre, Viva Technology Paris accueillera le grand public le 2 juillet 2016

La ville de Genève en Suisse lance une promotion pour attirer les touristes qui devrait marquer les esprits.

La ville de Genève offre un cadeau exceptionnel pour des invités exceptionnels !

La ville de Genève a décidé de vous offrir un cadeau vraiment unique, 1’000 nuits gratuites à gagner !

Vous et la personne de votre choix êtes invités pour 1 nuit, entre le 11 juillet et le 12 septembre 2016, dans les plus beaux hôtels de la ville, petit-déjeuner inclus.

Geneve tourisme 1000 nuits offertesDésignée successivement en 2014 et 2015, « Meilleure destination en Europe pour les courts séjours» par les World Travel Awards, Genève dévoile une campagne unique et sans précédent pour faire découvrir sa destination à de nouveaux visiteurs.

Grâce à sa situation géographique idéale, sur les rives du lac Léman et à sa proximité avec les Alpes, Genève offre l’un des panoramas les plus époustouflants de Suisse entre lac et montagnes. Reconnue pour son offre gastronomique, ses maîtres chocolatiers, son horlogerie haut-de-gamme, une offre culturelle unique, Genève propose à ses visiteurs un grand choix d’activités :

  • Installez-vous sur les rives du lac Léman, le plus grand lac alpin dEurope, et contemplez son célèbre Jet d’eau.
  • Visitez la cathédrale Saint-Pierre, véritable havre de paix, qui a joué un rôle important dans la Réforme protestante.
  • Découvrez le Palais des Nations, un lieu chargé dhistoire, flânez dans son parc où se sont croisés diplomates et hommes détat du monde entier.
  • Explorez le berceau de l’horlogerie et la célèbre rue du Rhône, vitrine prestigieuse de lexcellence et du luxe.

Pour toute information complémentaire et pour consulter les Conditions Générales, rendez vous sur le site :1’000 nuits offertes à Genève

Validité du concours du 3 mai au 17 mai 2016.

Dates de séjour du 11 juillet au 12 septembre 2016.

La 6° édition d’Innorobo et sa première aux Docks de Paris se tiendra du 24 au 26 mai 2016.

Innorobo est l’évènement robotique international de référence en Europe. Innorobo a créé un écosystème unique autour des technologies et marchés robotiques et leurs innovations, pour accélérer l’accès à leur marché, des nouvelles technologies qui offrent des solutions à nos enjeux sociétaux majeurs.

Innorobo réunit les sociétés robotiques du monde entier mais aussi les laboratoires de recherche, les start-ups et porteurs de projets innovants, les acteurs privés et publics de financement, les institutionnels, les directeurs stratégiques et de l’innovation des grands groupes de multiples secteurs d’activité et les média

Innorobo présente l’état de l’art de la robotique mondiale au travers d’une exposition illustrant la richesse de l’offre robotique, de conférences avec des spécialistes réputés et de nombreux ateliers afin de favoriser l’innovation croisée et d’ouvrir des opportunités de croissance et de diversification aux acteurs de multiples secteurs.

logo-innorobo-date

Les 6 thématiques emblématiques des grands champs d’application de la robotique seront toujours mises en lumière : – Les Smart Cities – La maison intelligente – L’industrie du futur et les services aux industries – La robotique de terrain – La robotique médicale et de santé – Les technologies connexes

Innorobo accueille chaque année différents événements connexes pour illustrer la diversité et « pervasivité » de son écosystème et les technologies transformatrices liées à la robotique. C’est pourquoi Innorobo 2016 ajoute à son rendez-vous annuel, INSIDE 3D PRINTING, un showroom et un cycle de conférences sur l’Impression 3D, une technologie de rupture qui participe à la transformation de notre industrie et bouleverse les Business modèles d’un grand nombre de secteurs d’activité.

Enfin Innorobo accueille les Etats Généraux de la Robotique pour sa 3° édition avec un tout nouveau format. Les Etats Généraux de la Robotique sont organisés par la Direction Générale des Entreprises (DGE), sous l’égide du Ministère de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et en partenariat avec le Symop, Robolution Capital et l’ANR.

Des acteurs français nombreux mais aussi internationaux seront présents et de nombreuses nouveautés seront dévoilées à cette occasion.

Innorobo sera ouvert le Mardi 24 mai de 9h00 à 18h00 et le jeudi 26 mai de 9h00 à 17h00 pour tous les professionnels quelle que soit leur filière afin de permettre aux visiteurs de comprendre et d’anticiper la transformation robotique des différents secteurs d’activités (industries et services) et de co-définir une vision prospective de la société qui intègre les innovations technologiques comme des progrès pour l’humanité.

Le mercredi 25 ouverture de 9h00 à 18H00 pour tous ! Un programme d’animations, d’ateliers et de boutiques éphémères est en cours de finalisation pour mieux faire comprendre ce qu’est la robotique, ce qu’on peut en attendre et motiver les jeunes à faire des études scientifiques.

Informations pratiques sur le site Innorobo, salon mondial de la robotique

Voici un état des lieux du tourisme mondial et le principales tendances de voyage en 2016 issu du rapport ITB Monde 2015/2016 et commandé par ITB Berlin IPK International, les organisateurs du Forum mondial annuel à San Giuliano Terme, près de Pise, en Italie, à la fin Octobre à 2015.

Le rapport couvre les principales tendances de la demande de voyage pour les huit premiers mois de 2015 ainsi que des estimations pour l’année et les prévisions initiales pour 2016, tel que présenté au forum Pise.

Bilan du tourisme dans le monde en 2015

Les facteurs économiques dans le monde, les conflits violents et les attaques terroristes ainsi que la crise des réfugiés en Europe ont un impact très différent sur l’industrie mondiale du tourisme cette année. La tendance générale reste satisfaisante, cependant, et 2015 a été une autre bonne année pour le tourisme mondial avec une hausse de 4,5% des voyages à l’étranger au cours des huit premiers mois de cette année. Les perspectives pour 2016 reste au vert car la croissance devrait afficher une bonne santé avec plus de 4,3%. Ce sont les principaux résultats présentés lors de la 23e Monitor® Forum mondial Voyage à Pise, Italie.

tourisme mondial bilan 2015 et tendances 2016Après une croissance de 3,4% en 2014, le PIB mondial devrait augmenter de 3,3% cette année, puis de 3,8% en 2016. Les tendances économiques sont positives aux Etats-Unis et dans la plupart des pays européens, la Chine ralentit à une vitesse contrôlée tandis que la Russie et Brésil montrent des signes de stabilisation après un ralentissement cette année, selon le même institut allemand.

Les arrivées de touristes internationaux ont augmenté de 4% pour atteindre un total de 810 millions dans le monde au cours des huit premiers mois de 2015, selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT). L’Europe reste la destination régionale la plus visitée au monde, et elle a enregistré une hausse de 5% des arrivées de touristes internationaux, la plus élevée de toutes les régions, un résultat remarquable pour une région plutôt mature. L’Asie, le Pacifique,les Amériques et le Moyen-Orient ont tous bénéficié d’une croissance de 4%, tandis que les données limitées concernant l’Afrique font état d’une diminution de 5% du nombre de touristes internationaux

Les tendances et les perspectives du tourisme dans le monde en 2016

Les perspectives pour 2016 sont à nouveau positives avec une croissance de 4,3%. Une fois de plus, l’Asie devrait mener la croissance mondiale, suivie par l’Amérique du Nord, tandis que l’Europe devrait générer une croissance solide et l’Amérique du Sud consolidera ses récentes augmentations. Autre résultat particulièrement encourageant: 55% des voyageurs internationaux disent que les crises n’influencent pas la planification de leur voyage.

Les principales tendances du voyage montrent une forte croissance des séjours urbains, les vacances de croisière et les voyages long-courrier, selon Monitor® mondiale. De plus en plus de gens voyagent à l’étranger en vacances, avec une croissance de 34% entre 2007 et 2014. Les croisières explosent littéralement avec 248% de hausse au cours des sept dernières années alors que les séjours en ville ont grimpé de 82% pour atteindre une part de 22%. En comparaison, les vacances au soleil et à la plage ont augmenté de 39% entre 2007 et 2014 et constituent 29% de tous les jours fériés. En revanche, les vacances à la campagne ont stagné en termes de volume et maintenant ne représentent que 7% des vacances totales.

tourisme international 2016Selon l’indice de confiance mondiale, qui a déjà prédit les tendances futures du marché de façon très fiable au cours des dernières années, il révèle que 42% des répondants ont l’intention de voyager autant cette année, 30% de voyager et 20% seulement de réduire le vacances. Alors que les crises influent sur la planification de voyages pour 45% des répondants, une majorité de 55% disent qu’ils ne sont pas influencés.

Dans l’ensemble, on prévoit une croissance du tourisme international de 4,3% pour 2016. La croissance la plus forte proviendra de l’Asie (+ 6,1%) et de l’Amérique du Nord (+ 5,1% au total, mais + 5,9% par rapport aux États-Unis). Les européens contribueront également à la hausse du tourisme mondial avec une augmentation plus modeste de 2,8% des voyages à l’étranger. Le désir de voyage des Latino-Américains est relativement modérée, et ils prévoient seulement 1,9% plus de voyages que en 2015.

Dans la perspective de l’année 2016, toujours selon ce même indice, 70% des Européens veulent voyager au moins autant en 2016 que cette année. La confiance la plus élevée se retrouve au Royaume-Uni et en Espagne (+ 6%), en Pologne (+ 4%) et en Allemagne (+ 3%). En revanche, les consommateurs français ne sont que légèrement plus optimistes quant à leurs intentions de voyage pour 2016, tandis que la confiance est plus faible en Russie et en Italie (-2%).

Les dernières nouvelles


Afrique, les clés pour séduire un continent à fort potentiel

L’Afrique est régulièrement appréhendée comme un nouvel eldorado en termes de consommation dans les décennies à venir. L’émergence d’un relais de croissance à fort potentiel au moment ou la croissance s’essouffle ou stagne sur le Vieux continent par exemple. Ainsi, si les projections tiennent, l’Afrique aura plus de 1,1 milliard de consommateurs d’ici 2020, plus…

Intelligence Artificielle et les enjeux pour les entreprises

L’Intelligence Artificielle a progressé de façon spectaculaire en obtenant des résultats qui ont fair parlé d’eux au cours des dix dernières années. L’Intelligence Artificielle par ses implications à venir qui vont révolutionner nos vies, personnelles et professionnelles, fascine comme elle inquiète. Pourtant, le recours croissant de l’Intelligence Artificielle dans le monde…

Innovations dans le tourisme, tendances et perspectives

La Direction générale des entreprises (DGE) a conduit une étude pour dresser le portrait robot des entreprises touristiques qui innovent dans notre pays. Voici les principales conclusions issues de ce  rapport très détaillé résumé par le cabinet MKG. L’innovation et le tourisme en France Les entreprises innovant dans le tourisme…