20 startups africaines sélectionnées par la Banque mondiale

Vingt jeunes entreprises de technologie africaines francophones participeront à L’Afrique Excelle au Mali, pendant une semaine destiné à lancer l’édition francophone de XL Africa, accélérateur de technologie, du Groupe de la Banque mondiale.

Du 24 au 30 mars, les entrepreneurs auront l’occasion de réseauter et d’apprendre avec les meilleurs experts de l’industrie, d’accroître leur visibilité régionale et d’établir des réseaux avec des entreprises et des partenaires potentiels.

L’Afrique Excelle est le programme populaire XL Africa qui vise à renforcer les liens entre les entrepreneurs des pays anglophones et francophones, tout en apportant un soutien aux écosystèmes numériques moins développés, en particulier dans les pays fragiles tels que la République centrafricaine, la Congo, Libéria, Côte d’Ivoire, Togo et Mali.

Le lancement de L’Afrique Excelle coïncide avec plusieurs nouvelles initiatives écosystémiques des secteurs public et privé, notamment l’initiative Digital Africa de l’Agence française de développement, les fonds d’investissement récemment mis en place pour l’Afrique, qui s’étendent au-delà du Nigeria, du Kenya et de l’Afrique du Sud.

Sans oublier le prochain Sommet des investisseurs francophones en Afrique (FAIS), un événement régional en Afrique de l’Ouest conçu pour réunir les investisseurs en début de croissance, les grandes entreprises et les organisations soutenant les entreprises.

Les start-ups de L’Afrique Excelle sont spécialisées dans les solutions technologiques destinées au marché africain, conçues pour étendre la portée et l’accès aux services. Ceux-ci incluent les technologies financières, les transports, les soins de santé, les technologies propres, l’analyse de données et les logiciels d’entreprise.

Les produits des entreprises du programme sont actuellement disponibles sur un ou plusieurs marchés d’Afrique francophone, ont des revenus élevés et sont bien positionnés pour la croissance et l’expansion transfrontalière. Au cours de cette semaine, les entrepreneurs bénéficieront de formations, de consultations individuelles et d’un apprentissage entre pairs. Elle se terminera par une présentation du capital-risque lors du Sommet des investisseurs d’Afrique francophone.

Une sélection de 10 entreprises passera à France Residency en mai 2019, où elles recevront une formation et un mentorat intensifs au camp avec Sophia Business Angels, suivies par des experts des bureaux de Deloitte et de Google, et se feront connaître des investisseurs lors des prochains AfroBytes et VivaTech, conférences qui se tiendront à Paris du 15 au 18 mai 2019. Avec la participation des principaux groupes d’investissement africains, l’Afrique Excelle aidera ces jeunes entreprises à attirer des capitaux d’un stade précoce allant de 250 000 USD à 5 millions USD.

Le processus de sélection de L’Afrique Excelle est dirigé par un comité d’investisseurs externes. Plus de 30 fonds et groupes d’investissement de capital-risque ont rejoint le programme en tant que partenaires officiels, les gestionnaires de fonds vérifiant les sociétés, examinant leurs demandes et procédant à des entretiens.

La sélection a été complétée par un panel d’experts du secteur provenant de fonds de premier plan axés sur l’Afrique, notamment Proparco, Orange Digital Ventures, GSMA, Brightmore Capital, BlackPearl, Partech, AHL Venture Partners, GreenTec Capital, Outlierz Ventures, Accion, Premier fonds de croissance et Compass VC. et Oikocredit.

L’Afrique Excelle est l’occasion de mettre en valeur le travail des entreprises du monde francophone et de leur donner une visibilité méritée et bien méritée », a déclaré Sofien V. Sidhoum, associé de GreenTec Capital.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *