Lancement d’une plateforme numérique panafricaine

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) (http://www.Africa.UNDP.org) et Accenture (www.Accenture.com) ont annoncé le lancement à Lagos de YAS! ( Jeunesse pour l’Afrique et les ODD) (www.YASDG.com), une plateforme-portail Internet panafricaine d’entrepreneuriat proposant un programme sur deux jours à Lagos.

Cette plateforme porte sur les quatre principaux piliers de l’écosystème entrepreneurial : information, mentorat, financement et réseautage.

YAS! (www.YASDG.com) est une plateforme numérique destinée aux jeunes entrepreneurs africains. Elle soutient le développement et la croissance de l’esprit d’entreprise chez les jeunes.

« Bien que le milieu entrepreneurial africain progresse rapidement, les réussites sont souvent des cas isolés que l’on observe uniquement au niveau national ou régional» selon Lamin Momodou Manneh, directeur régional du PNUD. En Afrique du Nord et de l’Ouest, le Nigéria et l’Égypte jouent un rôle de premier plan, tandis que d’autres zones restent en retrait. YAS! contribuera à accentuer les progrès dans la région – et dans l’ensemble du continent – afin d’améliorer les réalisations individuelles et de les généraliser. »

Conçue par le Centre régional de services pour l’Afrique (RSCA) du PNUD et mise en œuvre par Accenture, YAS! est une initiative qui vise à mettre en rapport les entrepreneurs et les ressources dont ils ont besoin pour élaborer et développer de nouvelles idées et entreprises. Les utilisateurs peuvent échanger sur la plateforme en tirant parti de ses fonctionnalités diverses, dont l’apprentissage, une carte de l’écosystème et des informations relatives aux possibilités de financement du développement des jeunes.

L’activation de la plateforme, les 10 et 11 décembre 2018 à Lagos, a donné lieu à un programme de deux jours permettant aux entrepreneurs, mentors, investisseurs, entreprises et donateurs de discuter de sujets liés à l’entrepreneuriat, de participer à des ateliers et de travailler en réseau.

Le programme de la première journée comprenait des tables rondes, des ateliers et un shark tank. La deuxième journée proposait un hackathon, lors duquel les entrepreneurs pouvaient s’informer sur les technologies émergentes telles la Blockchain, les importants volumes de données et l’analyse de données massives, la réalité virtuelle, l’Internet des objets, l’intelligence artificielle et l’industrie X.0. Ils ont tenté également d’intégrer ces technologies émergentes à leurs solutions.

« L’esprit d’entreprise chez les jeunes est particulièrement important pour la croissance des économies africaines. Plus les jeunes seront aptes à créer des entreprises durables, plus nombreux seront les emplois créés. La plateforme YAS! a pour objectif d’apporter aux jeunes un soutien en termes de compétences, de financement et de mentorat qui vise à favoriser leur croissance et leur évolution. », a déclaré Rory Moore, directeur de Liquid Studio et responsable de l’Innovation chez Accenture Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *