Semaine africaine du climat 2019

La Semaine africaine du climat 2019 se déroulera du 18 au 22 mars à Accra, au Ghana, avec un programme d’activités dynamique.

Cet événement, organisé par le gouvernement ghanéen, fait suite aux négociations internationales sur le climat de la COP24, qui se sont conclues avec le «paquet climat de Katowice», également connu sous le nom de programme de travail de l’accord de Paris en décembre 2018. Il s’agit du premier grand événement axé sur le climat en 2019 promouvoir des directives pratiques de mise en œuvre de l’Accord de Paris

L’achèvement de ces directives, ainsi que l’intensification des efforts nationaux visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre, une plus grande adaptation aux impacts du changement climatique et un soutien aux pays en développement pour leur permettre de prendre des mesures en faveur du climat seront tous essentiels pour parvenir à zéro émission nette d’ici 2050 et, en définitive, pour maintenir l’augmentation de la température moyenne mondiale aussi proche que possible de 1,5 ° C.

L’année 2019 est saluée comme «l’année de l’ambition». Un événement de haut niveau aura lieu le mercredi 20 mars, réunissant ministres et hauts dirigeants, dont la secrétaire exécutive des Nations unies sur le changement climatique, Patricia Espinosa, afin qu’ils se concentrent sur des domaines clés comme la tarification du carbone et les marchés, ainsi que le lancement de l’année d’ambition («Une course que nous pouvons gagner»).

Semaine africaine du climat 2019 au Ghana

Les gouvernements, le secteur privé et d’autres parties prenantes se réuniront à Accra tout au long de la Semaine du climat, qui comprendra également deux journées d’activités connexes (18-19 mars), afin de promouvoir le travail crucial entrepris dans les trois domaines de la transformation que sont la politique, la technologie et les finances.

La Semaine africaine du climat est organisée par les principaux partenaires, dont le Groupe de la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, la Banque africaine de développement (BOAD), UN Environment (PNUE), le partenariat PNUE-DTU, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l’Association internationale pour l’échange d’émissions. (IETA), Partenariat de Marrakech et Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Il appuiera la mise en œuvre des PDN des pays dans le cadre de l’Accord de Paris et l’action pour le climat afin de réaliser les objectifs de développement durable.

La Semaine africaine du climat sera inaugurée par la Présidente du Ghana, Nana Akufo-Addo, et la Secrétaire exécutive des Nations Unies sur le changement climatique, Patricia Espinosa, lors d’une cérémonie qui se tiendra le mercredi 20 mars. Il réunira des ministres africains, des décideurs politiques et des représentants du monde des affaires, des finances et des municipalités.

Pour en savoir plus sur la Semaine africaine du climat 2019 : https://www.regionalclimateweeks.org/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *