Comment favoriser les opportunités d’investissement créatrices de prospérité en Afrique ?

L’Afrique devient un terrain fertile pour les investisseurs à la recherche de rendements supérieurs à la moyenne à long terme.

La croissance démographique du continent (50% de la croissance démographique mondiale d’ici à 2050 devrait se produire en Afrique; Nations Unies, 2019), l’amélioration de l’environnement politique et une plus grande intégration régionale créent un grand marché de 1,2 milliard de personnes qui a le potentiel pour débloquer une richesse importante pour ses citoyens.

Pour réaliser ce potentiel, il faudra toutefois un capital innovant et patient, axé sur la prospérité à long terme pour tous. Jusqu’à récemment, la majorité des investissements en Afrique étaient principalement concentrés sur les industries extractives (par exemple, en 2013, les industries riches en ressources ont représenté une augmentation de 95% des IDE vers l’Afrique; FMI, 2013) et bien que les investisseurs aient commencé à investir dans des secteurs à forte création de richesse potentiel, il existe encore un manque de compréhension quant à la manière de construire une prospérité à long terme sur le continent.

Dans des régions comme l’Afrique, la performance d’une entreprise individuelle ne peut pas être séparée de son contexte plus large; la force de l’industrie, du secteur économique et de la nation elle-même sont intimement liées à la performance de l’entreprise. Si les grands systèmes sont sous-performants, une entreprise individuelle aura du mal à réaliser son potentiel.

Par conséquent, pour libérer la prospérité et la création de richesses à travers le continent, il est crucial pour les investisseurs de déployer des capitaux d’une manière qui tienne compte de la nécessité d’influer sur le changement dans plusieurs contextes différents.

Créer une stratégie d’investissement génératrice de prospérité

Afin d’investir de manière à créer une richesse à long terme, les investisseurs doivent explicitement prévoir de le faire et devraient en tenir compte dans leur stratégie d’investissement. Chez Consonance Investment Managers, nous avons construit une stratégie à long terme basée sur la formule de prospérité du Milken Institute. Ce cadre propose que les quatre composantes de l’investissement axé sur la prospérité soient le capital humain, le capital social, les actifs réels et l’innovation financière.

Le processus de réflexion est que si une nation peut améliorer la productivité de sa population, fournir un accès à des services sociaux comme la santé et l’éducation, construire une véritable infrastructure et enfin fournir des outils financiers appropriés, alors la nation a construit un écosystème productif qui peut favoriser la prospérité.

Les investisseurs qui cherchent à faire des affaires en Afrique devraient effectuer un exercice similaire – déterminer quel système, selon eux, créera une prospérité à long terme et réfléchir de manière holistique à la manière de déployer des capitaux de manière à permettre cet écosystème productif. Les investisseurs qui ne sont pas des penseurs de systèmes dans le contexte africain sont peu susceptibles de créer une richesse à long terme pour eux-mêmes ou pour le continent.

Investissez dans des «infrastructures de confiance»

Si une transaction doit avoir lieu, les deux parties doivent se faire mutuellement confiance. Pour acheter des pommes dans une épicerie, vous devez vous assurer que les pommes sont sûres à manger. Dans les pays développés, cette confiance est assurée par des régies standard qui réglementent les épiceries.

Pour l’épicier, il doit également avoir confiance que s’il vous laisse entrer dans le magasin, vous paierez la pomme avant de la manger. Cette confiance est assurée par des lois qui dissuadent la plupart des gens de voler et sont renforcées par des systèmes de sécurité et du personnel professionnel.

Compte tenu de l’écart de confiance, il existe une grande opportunité d’investir dans des entreprises qui créent des systèmes permettant la confiance, la collaboration et l’innovation sur les marchés africains. Pour réussir, un investisseur doit identifier les acteurs clés des chaînes de valeur et investir dans un système qui lui permet de se faire confiance grâce à un ensemble transparent de règles facilement applicables.

Comment détecter les opportunités d’investissement créatrices de prospérité en Afrique ?

Avoir une orientation à long terme

Enfin, pour créer de la richesse en Afrique, un investisseur doit y être à long terme. Alors que l’investissement nécessite un haut niveau d’expertise en la matière, investir en Afrique nécessite une approche étudiée. Il est important de consacrer du temps à la recherche grâce à une méthodologie disciplinée et hyperlocale qui peut fournir un aperçu approfondi du fonctionnement interne des systèmes informels africains.

Cette méthode aidera à dénicher des solutions localisées et renforcera la stratégie d’investissement de l’investisseur. Les investisseurs doivent créer de la valeur, ce qui pose la question de savoir si cette approche à long terme priorise le retour sur l’impact.

Compte tenu de cela, les investisseurs qui feront le meilleur en Afrique feront également le meilleur pour l’Afrique, et la seule façon de le faire est de disposer d’un capital à long terme, bien informé, patient et résilient.

Auteur : Mobolaji Adeoye est directeur général et chef des investissements de Consonance Investment Managers.

Opinion issue de l’African Innovation Report, Comprendre l’innovation créatrice de marché en Afrique, édition 2020 et publié par Harambeans and Africa Foresight Group

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *