Découvrir les merveilles du Kenya à travers des escapades en pleine nature

Le Kenya est un pays doté d’une beauté naturelle saisissante. Son territoire représente une des vastes étendues qui abrite une faune impressionnante. Les nombreux parcs protégés veillent sur ces richesses naturelles. L’activité touristique profite de cette abondance pour attirer de nombreux voyageurs tous les ans. Cette destination expose ses merveilles naturelles en proposant différents circuits.

Quelques informations à connaitre avant de séjourner au Kenya

La nature sauvage kenyane est aussi riche que variée. La diversité de la faune et de la flore dans ce pays fait parvenir son écho au-delà des frontières africaines.

Le Kenya présente des dizaines d’aires protégées sur l’ensemble de son territoire. Elles se répartissent sur tout le territoire, allant de l’intérieur des terres jusqu’à l’extrémité orientale du littoral.

La destination kenyane propose une multitude d’activités aux grands plaisirs de nombreux visiteurs. En effet, ce pays africain dispose de nombreux attraits touristiques. Les acteurs touristiques proposent diverses activités à leurs vacanciers pour leur permettre de profiter de cette richesse de la nature sauvage.

La plus populaire d’entre elles est bel et bien le safari. Par définition, ce sont des expéditions effectuées à l’intérieur des parcs pour aller au contact de la diversité animale. Les modalités des circuits diffèrent selon les aspirations des vacanciers. La proximité du point d’observation en constitue un facteur de variation. En ce sens, un safari au Kenya veut dire partir à la rencontre des animaux qui évoluent au sein de leur habitat naturel.

Les conditions d’un séjour réussi au cœur de la brousse

Un safari, en général, requiert tout une préparation. Avant de partir pour le Kenya, il est important de cerner le type de séjour envisagé. Pour éviter les aléas climatiques, la période sans pluie au Kenya est entre juillet et octobre, mais aussi de décembre à mars.

C’est donc durant ces périodes que les amateurs d’aventure peuvent profiter pleinement de cette destination. En dehors de celles-ci, faire un Safari au kenya peut devenir compliquer. Par exemple, les déplacements en voiture seront moins aisés étant donné que les pistes sont en terre battue. La saison estivale est alors réservée aux activités préférentielles pour ce moment de l’année.

Pour un safari-photo, le meilleur moment de partir pour le Kenya est en juin ou le ciel est bleu lors de faibles fréquentations touristiques. La nature est là à son meilleur jour avec une bonne animation du territoire au sein d’un cadre coloré.

Les endroits comme la réserve nationale du Masai Mara dans la vallée du Rift et ses troupeaux de Zèbre, le Lake Nakuru National Park et celui de Bogoria Baringo où pullulent les flamants roses sont de parfaits endroits pour capter les plus belles images de ses animaux dans leur lieu de vie.

Découvrir les merveilles du Kenya à travers des escapades en pleine nature

Quelques préparatifs à prendre en compte lors d’un séjour en milieu sauvage

Ils varient en fonction des activités réellement envisagées. Passer quelque temps en pleine brousse requiert quelques précautions. Sur le plan sanitaire, les touristes doivent tenir compte des risques de maladies qui peuvent altérer le bon déroulement du séjour. Les médicaments et autres préventions sont donc de rigueur pour éviter les mauvaises surprises une fois dans la brousse.

Lors d’une aventure en pleine nature, la façon de se déplacer occupe une place essentielle. Suivant les points d’observation, les options d’un safari au Kenya sont nombreuses. Par exemple, pour combiner sensation exceptionnelle et paysage sublime, un survol du parc de Masai Mara est possible. Pour une escapade sur la terre ferme, les modes de déplacements sont variés. Dans ce cas, il faut cerner l’activité en lui-même et choisir le véhicule adapté.

Outre les moyens de transport, le code vestimentaire approprié et divers équipements sont conseillés. Les appareils d’observation comme des jumelles et un appareil photo sont essentiels.

Par ailleurs, les divers papiers, les affaires de toilettes, les vêtements de rechange, les chaussures et autres accessoires sont utiles pour parer à toutes éventualités.

Lors d’un séjour plus ou moins longs sacs de couchage et provision sont à ne pas négliger. Une fois sur le terrain, les conseils avisés d’un guide sont précieux surtout dans l’approche de certains spécimens potentiellement hostile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *