Interview #MoralGagnant : Chloé Cazaux Grandpierre, fondatrice Chloe&Wines

Série d’interviews et portraits #MoralGagnant. Ensemble allons plus loin. Ensemble surmontons cette crise. Portraits de combatifs, de créatifs tout en étant solidaires. Portraits publiés sur nos réseaux sociaux.

Aujourd’hui interview de Chloé Cazaux Grandpierre, fondatrice de Chloe&Wines

Chloé Cazaux GrandPierre

Quelle est votre activité ?

Je suis Cheffe d’entreprise : un mouton à cinq pattes guide conférencière VTC et saké sommelière qui d’une part accueille des touristes pour leur faire visiter notre belle région de Nouvelle-Aquitaine sous un angle gourmand (vin, gastronomie et culture) et qui d’autre part vend et fait la promotion du Saké Japonais, le « vin de riz » en France.

Pour quelles raisons avez vous crée votre activité ?

Quand je suis sortie d’Ecole de Commerce, j’ai eu des difficultés à trouver un emploi qui regroupait tout ce que j’aimais : l’aventure, le contact humain avec les particuliers et les professionnels, le luxe, les industries créatives, les responsabilités, le bureau et le terrain, le sens (l’idée d’apporter quelque chose à ce monde) et les 5 sens… Aussi j’ai décidé de créer mon « job » idéal car je ne voulais pas abandonner mon rêve.

Que préférez vous le plus dans votre métier ?

Le fait que je me réalise dans ce que je fais. J’évolue, je m’adapte. Je me vois grandir, mûrir. C’est une satisfaction (très égocentrique je l’avoue).

Quel est votre naturel de puncheuse (3 mots pour vous définir)

Adaptabilité, Persévérance, Enthousiasme.

Quelles sont vos 2 idées coup de poing pour votre business et surmonter cette crise ?

1) Rester au contact des gens pour plus de naturel, d’authenticité et de spontanéité. Notamment le projet Vibrations Epicuriennes qui a permis durant 3 semaines de faire 15 lives sur Instagram avec des personnalités de Nouvelle-Aquitaine pour mettre en valeur le #2020jevisitelafrance avec #monguide lancé par la Fédération, le Syndicat et l’Association des Guides de Nouvelle-Aquitaine. Cela a permis aux gens de me voir derrière l’écran plutôt que des photos de bouteille et de vignes ! Il faut savoir partager sa personnalité et accepter qu’elle peut plaire ou pas.

2) Rester les pieds sur terre, pas déconnectée du monde extérieur et des problématiques de mes métiers. Notamment se savoir utile avec l’Association des Guides de Nouvelle-Aquitaine dont je suis la Vice Présidente pour aider les guides qui ont un statut précaire pour que notre voix soit entendue.

Quelle est votre définition du voyage/tourisme ?

Marcher dans la nature à la rencontre de ses rêves… Autrement dit, le bonheur.

Citez un.e #moralgagnant à nous rejoindre

Thibault Servas, Chef à domicile qui a su rebondir durant la crise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *