La foire Internationale de la Photo à Milan

Du 9 au 12 mars 2018, Milan accueillera le salon international de la photographie, conçu et réalisé par Fabio Castelli et Lorenza Castelli, qui en est à sa 8e édition.

MIA Photo Fair, avec le patronage de la Région de Lombardie, de la Città Metropolitana di Milano et de la Comune di Milano, et le soutien des sponsors principaux BNL Gruppo BNP Paribas et Lavazza et de Sponsor Eberhard & Co.

A l’honneur cette année, l’artiste sud-africain Siwa Mgoboza (Le Cap, né en 1993), sélectionné en partenariat avec le Festival de Photo de Lagos au Nigéria.

Ayant grandi à l’étranger pendant la plus grande partie de sa vie, le travail de Mgoboza porte sur l’exploration du sens de soi africain au cœur de ce monde globalisé, l’éducation occidentale. Le travail examine la construction de l’identité et des relations enchevêtrées entre l’Afrique et l’Occident et leurs histoires respectives. Mgoboza se décrit comme un hybride «post-colonial», remettant en cause la signification de la culture et des définitions nationales.

MIA Photo Fair présentera au total plus de 130 projets cette année, dont 90 galeries (37 hors de l’Italie, soit le double de l’année dernière). Ces chiffres témoignent du professionnalisme de la foire et de son rayonnement qui dépasse les frontières nationales, prouvant que sa qualité a acquis une reconnaissance internationale avec des galeries allemandes, françaises, espagnoles, hollandaises, belges, hongroises, suisses, autrichiennes, roumaines, grecques et israéliennes. présents, sans parler de ceux d’outre-mer (États-Unis, Chine, Singapour, Argentine).

artiste sud-africain Siwa Mgoboza

Depuis la première édition de MIA Photo Fair, l’un de ses événements les plus attendus est Proposta MIA, section dédiée aux photographes indépendants choisis par le comité scientifique, et présentée aux professionnels de la galerie et au grand public.

Parmi les différentes propositions d’exposition, très intéressante celle de la nouvelle galerie Still Young à Milan dédiée à la photographie, qui vise à soutenir les jeunes entre 18 et 25 ans et les œuvres d’artistes liés à des zones géographiques spécifiques:Focus Hongrie, Baléares, Afrique et Cuba.

A signaler aussi le grand retour de Graziella Vigo , l’un des auteurs italiens les plus connus et les plus célèbres d’Italie, longtemps absent d’Italie, qui expose 2 projets au MIA Photo Fair: « Portrait » et « Verdi on Stage »

Cette année, la foire a un programme culturel particulièrement complet. Parmi ses différentes offres, citons les rencontres sur la psychanalyse qui font partie du nouveau format basé sur la relation entre Art et Science, organisé par Chiara Agagiù, avec des contributions de conférenciers, chercheurs et critiques tels que Massimo Recalcati, Stefano Ferrari, Mimmo Pesare et Giovanni Fiorentino.

Pour toutes les informations pratiques : http://www.miafair.it/milano/en/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *